top of page

تم العثور على 28 عنصر لـ ""

  • Présentation | EUROPE EQUITABLE

    Élections européennes 2024 ​ Rendez-vous du 6 au 9 juin 2024 Europe Équitable s'engage ! LES DROITS HUMAINS ​ Défendre des valeurs humanistes, d'équité et de solidarité est une nécessité absolue face à la montée des obscurantismes. ​ ​Notre liste "l'U nion pour une Europe arc-en-ciel" prend donc tout son sens. Elle se veut représentative de la diversité culturelle et de la mixité sociale. Elle est ouverte à tout ceux et celles qui se retrouvent dans nos valeurs et s'inscrit dans le projet "Afriquope" Pour quoi une liste aux élections européennes de 2024 ? Nous rentrons dans un moment clé de notre histoire, face aux défis de la guerre, du terrorisme, de l'immigration et de la précarité, du dérèglement climatique, de l’explosion sociale, les portes du pouvoir sont ouvertes aux extrêmes européennes. ​ Pourquoi la liste de l' Union pour une Europe arc-en-ciel ? Depuis 1988, le “Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit ” est remis chaque année par le Parlement européen à des personnes ou des organisations en lutte contre l’oppression, l’intolérance et l’injustice. Cette année, il a été décerné à Mahsa Amini et aux femmes iraniennes. Le tout premier lauréat du prix en 1988 était Nelson Mandela alors emprisonné par le régime de l’apartheid . "Mandela avait donné un nouveau sens à des mots tel que liberté, égalité, justice, et réconciliation , des mots aujourd'hui mis à mal par la montée des populisme en Europe, des mots mis à mal en France par l'extrême droite. L'Europe est en danger face à ces dealers de haine qui veulent la détruire en favorisant la xénophobie, le racisme et l'antisémitisme. Plus que jamais nous devons combattre ce mal qui gangrène l'UE et qui met à mal le vivre ensemble. Le combat de Nelson Mandela est un exemple et résonne comme une ultime lueur d'espoir. En effet, c'est l'essence même de la démocratie qui est en danger et dont les réseaux sociaux servent de relais au x discours populistes des dealers de haine. Les récents événements en France, dont la mort du jeune Thomas lâchement tué par un coup de couteau, voient une ultradroite gagner du terrain, des personnes stigmatisées parce que issues de l'immigration, parce que vivant dans les banlieues , parce que de confession musulmane. L'opprobre est en permanence jetée sur les quartiers déjà en proies à différente stigmatisations. ​ Dans les années 1930, l'Europe a été déchirée par le nazisme et presque 100 ans après les partis d'extrême droite, se servant des questions d'immigration et de protestations, attirent un grand nombre d'électeurs en présentant une forme édulcorée du fascisme aidés par des journalistes qui sans cesse alimentent leurs sujets sur le "tout va mal" et agitant en permanence le chiffon rouge de la terreur. ​ Entre des responsables politiques qui souhaitent la mise en place de critères raciaux et souhaite supprimer les prénoms à consonance et d'autres qui souhaitent intégrer des quotas ou des statistiques ethniques, cela n'est pas ans rappeler certaines méthodes utilisées contre les populations d'Afrique du Sud à l'époque de l'apartheid. Et c'est sans compter sur le nouveau projet de loi asile immigration qui est un projet qui s'attaque aux droits fondamentaux des personnes étrangères et qui fragilisera face aux extrémistes les personnes issues de l'immigration. Nous devons donc agir contre l'apartheidisation territoriale, sociale et ethnique de la France et des autres pays de l'UE. Nous devons construire une Europe arc-en-ciel très loin des obscurantismes rampants, une Europe qui réconcilie et ne divise plus, une Europe des valeurs, une Europe des nations. ​ Dans le cadre des européennes nous lançons la structure de coopération Afriquope Co/fondée par Thierry-Paul Valette, projet central du programme européen. Afriquope veillera et participera à ce que l’Union européenne réaffirme sa détermination et son engagement permanents à renforcer son partenariat solidaire avec l’Afrique, en vue de participer ensemble à la paix, à la sécurité et à la prospérité dans le monde. Liste d'Europe Équitable: "L'Union pour une Europe arc-en-ciel" Pour être candidtat-es, téléchargez votre dossier de candidature en cliquant ici: CANDIDATER Élections européennes 2024 : notre tête de liste et nos 6 premières et premiers candidat-es Élections européennes 2024 : nos 7 premières et premiers candidat-es Thierry Paul Valette Thara Fortin Larbi Naceri dit Bibi Céline Sabi Martial Mutte Nicolas Mutte Véronique Leblanc Notre tête de liste, Thierry Paul Valette NOTRE PROGRAMME Composé de 60 propositions autour de 5 missions majeures dont la création d'Afriquope idée centrale du projet européen. RETROUVEZ L'ENSEMBLE DE NOTRE PROGRAMME ICI: PROGRAMME L'EURO L'EURO LA DÉMOCRATIE LES NATIONS L'ÉQUITÉ LES DROITS HUMAINS LA SÉCURITÉ LA COMPRÉHENSION

  • EUROPE EQUITABLE

    إشعار قانوني ​ المعلومات التي ترسلها إلينا ضرورية لإدارة تبرعاتك وعلاقاتنا. وهي مخصصة حصريًا لاستخدام " OVFH ، مرصد العنف ضد الرجال" وبإعادة هذا النموذج ، فإنك تفوض هذا الارتباط لاستخدام بياناتك في عمليات الاتصال والتبرع. لا يمكن إرسال معلوماتك إلا إلى المقاولين المشاركين الذين ، بصفتهم مقاولين من الباطن لـ " OVFH ، مرصد العنف ضد البشر " ، سيتصرفون فقط بناءً على تعليمات من الأخير وسيخضعون لالتزام صارم بالسرية. للمادة 38 وما يليها من قانون 6 يناير 1978 ، أنت تستفيد من حقوق الوصول والتصحيح والحذف والمعارضة للمعلومات المتعلقة بك. يمكنك ممارسة هذه الحقوق من خلال مراسلتنا على العنوان: Observatoirevfh@gmail.com

  • EUROPE EQUITABLE

    Europe Equitable est le premier parti français centré sur l'Europe. ​ ADHEREZ AU MOUVEMENT Ensemble pour une Europe Équitable ! LE MOUVEMENT POUR UNE EUROPE JUSTE Thierry Paul Valette, fondateur d'Europe Équitable Je soutiens Europe Équitable J'ADHÈRE Abonnez-vous à notre liste de diffusion E-mail S'abonner Merci de vous être abonné ! RETROUVEZ-NOUS SUR LE RÉSEAUX SOCIAUX EUROPÉENNES 2024: Union pour une Europe arc-en-ciel PROJET "AFRIQUOPE" Union pour une Europe arc-en-ciel Entre des responsables politiques qui souhaitent la mise en place de critères raciaux et souhaite supprimer les prénoms à consonance et d'autres qui souhaitent intégrer des quotas ou des statistiques ethniques, cela n'est pas ans rappeler certaines méthodes utilisées contre les populations d'Afrique du Sud à l'époque de l'apartheid. Et c'est sans compter sur le nouveau projet de loi asile immigration qui est un projet qui s'attaque aux droits fondamentaux des personnes étrangères et qui fragilisera face aux extrémistes les personnes issues de l'immigration. ​ ​ Nous devons donc agir contre l'apartheidisation territoriale, sociale et ethnique de la France et des autres pays de l'UE. Nous devons construire une Europe arc-en-ciel très loin des obscurantismes rampants, une Europe qui réconcilie et ne divise plus, une Europe des valeurs, une Europe des nations. LA SUITE... مقالات وأخبار المرصد À LA UNE !!! لا توجد منشورات بهذه اللغة حتى الآن انتظرونا... لا توجد منشورات بهذه اللغة حتى الآن انتظرونا... Nos communiqués de presse لا توجد منشورات بهذه اللغة حتى الآن انتظرونا... Notre chaîne: extraits vidéos médias CHAÎNE D'EUROPE ÉQUITABLE CHAÎNE D'EUROPE ÉQUITABLE تشغيل الفيديو مشاركة القناة بكاملها هذا الفيديو فيسبوك تويتر Pinterest Tumblr نسخ الرابط تم نسخ الرابط Search video... تشغيل الآن Rachel Kéké appelle à voter Thierry Paul Valette aux Européennes de 2024 00:51 تشغيل الفيديو تشغيل الآن Européennes 2024 : Thierry-Paul Valette, les entretiens d'EuropaNova n°4 - Défense 00:57 تشغيل الفيديو تشغيل الآن Européennes 2024 : Thierry-Paul Valette, les entretiens d'EuropaNova n°4 - Intégration UE 00:51 تشغيل الفيديو تشغيل الآن Européennes 2024 : Thierry-Paul Valette, les entretiens d'EuropaNova n°4 - Défense européenne 00:48 تشغيل الفيديو Pourquoi une liste ? ​ Face aux défis de la guerre, du terrorisme, de l'immigration et de la précarité, du dérèglement climatique, de l’explosion sociale, les portes du pouvoir sont ouvertes aux extrêmes européennes. ​ Défendre des valeurs humanistes, d'équité et de solidarité est une nécessité absolue face à la montée des obscurantismes. ​ Notre liste "l'union pour une Europe arc-en-ciel" prend donc tout son sens. Elle se veut représentative de la diversité culturelle et de la mixité sociale. Elle est ouverte à tout ceux et celles qui se retrouvent dans nos valeurs et s'inscrit dans le programme "Afriquope". EN SAVOIR PLUS... Élections européennes 2024 Europe Equitable s'engage ! الضحايا: أبلغ 1 من كل 3 رجال عن تعرضه للتحرش الجنسي في العمل. [1) يقول 500000 رجل إنهم وقعوا ضحايا لعنف جسدي أو جنسي واحد على الأقل. [2) أعلن 100000 رجل أنهم وقعوا ضحية فعل واحد على الأقل من أعمال العنف الجسدي أو الجنسي داخل الزوجين. [2) تقديم الشكاوى: 3٪ من الضحايا الذكور يتقدمون بشكوى. [8) 97٪ من الضحايا الذكور لا يتقدمون بشكوى. [8) في ذمة الله تعالى: يموت 25 رجلاً سنويًا تحت ضربات زوجاتهم (المتوسط). (5) (6) (7) (8) يموت رجل واحد كل 14 يومًا تحت ضربات زوجته (متوسط). [3) [4) 600-800 رجل سينتحرون لأسباب تتعلق بالعنف المنزلي. (10) (11) (12) EN SAVOIR PLUS... Quelques chiffres concernant la population de l’UE Europe Equitable lance le programme "Afriquope" dans le cadre des européennes 2024, une structure indépendante de coopération entre l'Afrique et l'Europe Aujourd'hui,les pays africains gagnent leur véritable indépendance et les pays européens œuvrent à construire l'Union européenne. L'Europe et l'Afrique se regardent et entreprennent des politiques d'aide économique dite de "développements". Une autre convergence réunit les deux continents, c'est celle démocratique et pacifique. A l'heure ou la démocratie est en recul en Europe et dans le reste du monde, il devenait impératif de renforcer les liens d’amitié autour de valeurs communes. ​ C'est ainsi qu'est née l'Afriquicope, de cette volonté commune de se réunir, de penser et d'agir autour d'une valeur commune qui est un pilier fondamental pour les droits humains, le pilier démocratique au coeur d'un état de droit. EN SAVOIR PLUS...

  • Nos pétitions | EUROPE EQUITABLE

    Consultez et signez nos pétitions en ligne Vous pouvez aussi vous rendre sur la page Change.org d'Europe Équitable لا توجد منشورات بهذه اللغة حتى الآن انتظرونا...

  • Qui sommes-nous | EUROPE EQUITABLE

    Europe Equitable est le premier parti (centriste) français centré sur l'Europe dans le respect du droit européen. Les enjeux sont nombreux tant la souveraineté de l'Europe doit être pleinement démocratique pour faire porter la paroles des peuples face aux autres puissances. Notre devise: pour une Europe de l’équité, de la justice et de la solidarité ​ S'UNIR POUR RENFORCER UNE EUROPE DES NATION Face aux autres puissances, l'Europe pour être forte DOIT S'UNIR S'unir pour réinventer une Europe des Nations L'Europe est avant tout un lieu où les gens peuvent voyager, se rencontrer et apprendre les uns des autres. Cette richesse des nations multiculturelle doit être une force et non nous mettre en difficulté. Cette Europe des nations doit offrir à chacun les mêmes chances de réussite en plaçant les citoyens au cœur du projet. ​ L'objectif d'Europe Équitable est donc de bâtir ce nouveau projet sans abandonner personne au bord de la route jusque dans leur identité nationale. Plus qu'un programme, il s'agit de l'ambition pour sortir l'Europe de ses multiples turbulences réactionnaires et des renvoyer dos à dos les tentations oligarchiques et populistes. C'est ensemble que nous y parviendrons, c'est ensemble que nous insufflerons cet air pour porter la parole des nations, c'est ensemble que nous bâtirons l'édifice européen pour les générations futures. S'unir pour une Europe plus démocratique La conception de l'intégration de l'EU qui s'est imposée par ses pères fondateurs est aujourd'hui remise en cause par la montée des populismes en Europe. L'Union européenne devient souvent contestée dans ses décisions. Aussi parler de démocratie européenne revient pour beaucoup à parler d'oxymore. C'est dans sa dimension aussi bien représentative que participative que le rôle des différents parlements nationaux doivent évoluer pour le bon fonctionnement de l'Union. Cette soif de démocratie, légitime, impose une remise en question du système juridico-politique européen qui est au cœur même des institutions. Europe Équitable ambitionne de participer à l'amélioration des procédures et mécanismes en faveur d'un véritable régime démocratique européen. S'unir pour une Europe de l'équité Pourquoi l'importance de l'équité ? L’Équité doit être le socle européen des droits sociaux et fondamentaux, elle doit favoriser une égalité plus juste et adaptée aux défis à venir de l'Union européennes notamment dans la lutte contre les inégalités souvent la résultante de compromis au travers des luttes de pouvoir entre les membres des sociétés. Cette mise en avant du principe même de l'équité pose désormais problème. En effet, la notion d’« équité » à plutôt servi jusqu'à présent d'alibi pour cacher une tolérance face aux inégalités. Europe Équitable œuvre donc pour ce qui est juste,c’est à dire, pour que tous aient les mêmes « chances » dans la vie et non pas que tous arrivent au même résultat. S'unir pour une Europe riche En 2022, la somme des économies des États membres de l’UE a représenté un PIB de 15 810 milliards d’euros, seulement de nombreuses disparités existent entre les différents États membres. La mesure de la richesses de l'Europe demeurent une question compliquée qui complexifie les enj eux au niveau des États et ne permet pas la mise en avant de solutions concrètes pour lutter contre les avantages selon le pays dans lequel on se trouve. ​ Combien nous "coûte" l'Europe ? Cette question est devenue l'argument phare des anti-européens pour sortir de la zone euro seulement schématiser les choses à un simple fait comptable n'est pas représentatif des choses. De nombreux projets sont financés par l'Europe et doivent rentrer en ligne de compte. Les contraintes budgétaires nationale ne doivent plus demeurer une insoluble équation. Europe Équitable souhaite agir sur le cadre financier afin d'éviter que l'Europe ne s’engouffre dans des impasses mais au contraire vers des budgets équitables. S'unir pour une Europe des droits humains La protection de l'homme doit placer l'humain au centre des actions européennes sans écarter la promotion des droits de l'homme dans le monde. Dans sa charte des droits fondamentaux, l'UE qui garantit les droits des citoyens de l'Union, en précise l'application aux États membres dans le cadre de la mise en œuvre de la législation européenne. Seulement, l'Europe confrontée à d'importantes vagues migratoires sans précédent du fait des pays en guerre ou en conflit intérieur qui l'entoure, doit revoir la politique qu'elle mène en matière d’immigration et d’asile malmenée par des opinions nationales exacerbées. ​ La politique migratoire commune aux États membres doit adopter de nouveaux de nouvelles dispositions. Pour preuve,les accords de La Haye de 2024 pour tenter de favoriser la lutte contre l’immigration irrégulière en durcissent les conditions d’entrée, de délivrance de visa, par des politiques de retour, sont à bout de souffle. Europe Équitable participe à la mise en place des nouvelles bases pour ce tournant migratoire. S'unir pour Europe de la séc urité ​ L'UE en matière de sécurité et de défense, doit revoir sa stratégie globale et améliorer sa coopération avec les États membres en plaçant le curseur principalement sur la protection de ses citoyens, le renforcement avec ses partenaires et sa capacité à réagir face aux conflits et crises extérieures . ​ C'est en matière de lutte contre le terrorisme et la radicalisation que l'Europe doit orienter sa stratégie. Les menaces pesantes sur la sécurité ont totalement changées dans un contexte marqué par les doutes et l’évolution foudroyante de la situation liée au conflit Ukraine/Russie. S'unir pour Europe de la compréhension Vivre l'Europe c'est l'expliquer. Pour les "anti" jouant des populismes et des crises intérieures le manque évident de clarté dans le projet européen met à mal ses ambitions. Les États-unis d'Europe deviennent une réalité qu'il convient désormais d’accélérer face aux crises et conflits. Expliquer l'Europe c'est redonner confiance et espoir à des centaines de millions d'êtres humains face au marasme dans lequel nous nous trouvons.

  • Le mot du président | EUROPE EQUITABLE

    Le mot du Président ! Thierry Paul Valette, Président fondateur d'Europe Équitable, co/fondateur d'Afriquope Qui je suis ? Le projet d'EUROPE ÉQUITABLE participe de la noble ambition de rassembler les citoyens pour bâtir une Europe nouvelle. Depuis trop longtemps, l'UE impose ses décisions malgré les miasmes des États. ​ L’Europe doit bâtir des États de Droit appuyés par des institutions forte et cela ne doit pas signifier que L'Europe est au-dessus des lois. Europe Équitable, s’engage pour que l'Europe restaure la puissance des États membres, autrement dit : ​ Toutes les citoyennes et tous les citoyens doivent être traités sur un pied d’égalité, et nul ne doit pâtir de discrimination. Les Constitutions doivent être est au-dessus de toutes les autres lois, avec une hiérarchie des normes juridiques. Les décisions des Gouvernements ou des administrations doivent impérativement se faire pour l’intérêt des citoyens des États membres. Le recours aux mécanismes d’équilibre des pouvoirs entre les autorités législatives, exécutives et judiciaires, ne peut être contrôlé par les pouvoirs exécutifs, pour prévenir tout abus de pouvoir afin de respecter les droit humains pour des procédures judiciaires équitables. ​ Les États de droit doivent rester des piliers fondamentaux dans la gestion des pays. C’est-à-dire, la manière dont les institutions étatiques opèrent et dont les États agissent envers les citoyens, la société civile et le secteur privé, doit se faire comme un rôle essentiel dans le développement des pays membres. L'Europe a besoin de renouveau et les citoyennes et les citoyens doivent opérer un changement de mentalité(e)s. Cette révolution doit délaisser les comportements inadaptés au vivre ensemble pour relever les nouveaux défis qui nous attendent en matière de: l’éducation, la santé, la diversification économique, l’emploi des jeunes, la prévoyance sociale etc...

  • Notre programme | EUROPE EQUITABLE

    L'Union pour une Europe Arc-en-ciel Les États de droit doivent rester des piliers fondamentaux dans la gestion des pays. C’est-à-dire, la manière dont les institutions étatiques opèrent et dont les États agissent envers les citoyens, la société civile et le secteur privé, doit se faire comme un rôle essentiel dans le développement des pays membres. L'Europe a besoin de renouveau et les citoyennes et les citoyens doivent opérer un changement de mentalité(e)s. Cette révolution doit délaisser les comportements inadaptés au vivre ensemble pour relever les nouveaux défis qui nous attendent en matière de: l’éducation, la santé, la diversification économique, l’emploi des jeunes, la prévoyance sociale etc... ​ Notre état des lieux: L'Europe est confrontée à de multiples enjeux à l'heure ou elle doit face à la montée des extrêmes et à deux conflits d'importances sur ses frontières. En outre, l'inflation alimentaire dans les états membres, notamment en Europe de l'Ouest, l'oblige à une remise en question afin d'avancer vers plus d'équité, de justice et de démocratie. Les importants flux migratoires en Europe ont, quant à eux, révélés de nombreux désaccords tant sur l'accueil des migrants que leurs répartitions sur le territoire européen. ​ Depuis 2005 la défiance envers l'UE s'est donc accélérée face à des institutions qui ne donne plus envie. Les nombreux mouvements protestataires des dernières années ont trouvé en elle un bouc émissaire de choix. L'idéal européen dans l'esprit des pères fondateurs est bien loin du fait de politiques nationaux qui ont joué de tout cela à dessein. L’application par l'Europe de plans d’austérité extrêmement rigoureux renforce les hostilités à l'Union européenne. La nécessité pour l'Europe de se protéger des crises venues de l’extérieur lui permettrait de revoir sa politique. Le tableau n'est pas pour autant totalement sombre et l'Union européenne reste un acquis fort. Elle a jusqu'ici réussi à maintenir la paix, maintenu la libre circulation des personnes, et à su résister à l'obscurantisme. ​ L'Europe est en danger face à des dealers de haine qui veulent la détruire en favorisant la xénophobie, le racisme et l'antisémitisme. Plus que jamais nous devons combattre ce mal qui gangrène l'UE et qui met à mal le vivre ensemble. Le combat de Nelson Mandela est un exemple et résonne comme une ultime lueur d'espoir. En effet, c'est l'essence même de la démocratie qui est en danger et dont les réseaux sociaux servent de relais aux discours populistes des dealers de haine. Les récents événements en France, dont la mort du jeune Thomas lâchement tué par un coup de couteau, voient une ultradroite gagner du terrain, des personnes stigmatisées parce que issues de l'immigration, parce que vivant dans les banlieues, parce que de confession musulmane. L'opprobre est en permanence jetée sur les quartiers déjà en proies à différente stigmatisations. ​ Dans les années 1930, l'Europe a été déchirée par le nazisme et presque 100 ans après les partis d'extrême droite, se servant des questions d'immigration et de protestations, attirent un grand nombre d'électeurs en présentant une forme édulcorée du fascisme aidés par des journalistes qui sans cesse alimentent leurs sujets sur le "tout va mal" et agitant en permanence le chiffon rouge de la terreur. ​ Entre des responsables politiques qui souhaitent la mise en place de critères raciaux et souhaite supprimer les prénoms à consonance et d'autres qui souhaitent intégrer des quotas ou des statistiques ethniques, cela n'est pas ans rappeler certaines méthodes utilisées contre les populations d'Afrique du Sud à l'époque de l'apartheid. Et c'est sans compter sur le nouveau projet de loi asile immigration qui est un projet qui s'attaque aux droits fondamentaux des personnes étrangères et qui fragilisera face aux extrémistes les personnes issues de l'immigration. Nous devons donc agir contre l'apartheidisation territoriale, sociale et ethnique de la France et des autres pays de l'UE. Nous devons construire une Europe arc-en-ciel très loin des obscurantismes rampants, une Europe qui réconcilie et ne divise plus, une Europe des valeurs, une Europe des nations. ​ Dans le cadre des européennes nous lançons la structure de coopération Afriquope Co/fondée par Thierry-Paul Valette, projet central du programme européen. Afriquope veillera et participera à ce que l’Union européenne réaffirme sa détermination et son engagement permanents à renforcer son partenariat solidaire avec l’Afrique, en vue de participer ensemble à la paix, à la sécurité et à la prospérité dans le monde. ​ Nos propositions: ​ ​ ​ L'Europe est confrontée à 5 enjeux majeurs: accélérer dans son processus démocratique, maintenir une identité européenne forte, rétablir la confiance en l'UE, une amélioration dans la gestion des flux migratoires, améliorer la coopération sécuritaire avec les États membres. Dans le cadre des européennes nous lançons la structure de coopération Afriquope ( coopération entre l'Europe et l'Afrique) , projet central du programme européen qui reprend les principales missions d'Europe Équitable. ​ ​ ​ Mission n°1: Accélérer dans son processus démocratique. - En priorité, la mise en place d'un RIC européen accompagné de conseils citoyens au sein des états membres dont les modalités seront à définir. ​ - A moyen terme, mise en place d'une Constitution européenne sur la base du traité de Lisbonne. * Nous définirons une série de 40 propositions en toutes matières de la compéte nce de l’Union Européenne pour les proposez aux états membres. Elles seront classées par thèmes et nous demanderons états membres d'en sélectionner une dizaine qui seront soumise à un référendum annuel pour une pré-sélection nationale. Les 27 pays pourront alors sélectionner des propositions dont la sélection sera à définir selon la méthode de leur choix. Pour une sélection à l'échelle de l'UE, et après une période de réflexion qui sera à définir, les citoyens pourront sur le site de l'Union soutenir les propositions de leurs choix. Celles qui seront retenues pour le RIC européen seront adoptées par les Institutions européennes compétentes. ​ * Nous proposerons aux différents partenaires de lancer les conseils citoyens européens ( CCE ) Ils seront participatifs et consultatifs. Les états membres nommeront leurs propres citoyens, autre que des élus locaux ou nationaux, qui se réuniront tous les six mois à Bruxelles pour faire des propositions et pourront être sollicités en séances extraordinaires. Ces conseils citoyens ont pour ambition de porter à l'échelle européenne des problématiques locales des états membres. Les citoyens nommés recueilleront à l'échelle nationale des doléances citoyennes qu'ils auront pris soin de récolter auprès de partenaires de partenaires qui seront à définir, cela pourrait être auprès des mairies. . * Nous restons persuadés qu'une Constitution européenne est le ciment de la démocratie européenne. Bien que le traité Constitution européenne ait été rejeté en 2005, nous considérons que le traité modificatif de Lisbonne est une formidable base puisqu'il qu'il ne fait que changer la manière donc l'UE exerce ses pouvoirs propres. L'Europe, victime de ses démons, devra passer par une rénovation de son cadre institutionnel, un premier pas pour la création d'une véritable Constitution européenne. Nous allons farouchement œuvrer en ce sens en soulignant l'importance d'une simplification des traités et du rôle des parlements nationaux dans l'architecture d'une Consitution européenne. Mission n°2: Maintenir une identité européenne forte. - En priorité, la pleine considération de la jeunesse face à l'intégration européenne. ​ -A moyen terme, renforcer un socle de valeurs européennes et constituer le fondement d'une identité politique commune. * Reconnaissance des acquis d’apprentissage Erasmus prouve l’importance de la mobilité pour le devenir de l’Europe et la nécessité et de lever certains freins. Nous voulons mettre en place une reconnaissance des acquis d’apprentissage lors de la mobilité pour la délivrance du diplôme aux personnes concernées. * Booster le programme « Erasmus » en favorisant la mobilité des apprentis Nous souhaitons renforcer l'aide à la mobilité en la portant à 500 euros sur les mêmes critères d'attribution actuels * Favoriser l’accès au programme aux personnes issues d'une famille modeste comme pour ceux qui viennent des pays européens les moins prospères. En 2020, seuls 37 % des étudiants issus de pays moins riches ayant participé à Erasmus la même année ont pu séjourner dans les universités des pays les plus prospères. Nous voulons permettre aux étudiants les plus vulnérables de pouvoir voyager. * Promouvoir des jumelages entre CFA situés dans des pays différent Nous renforcerons la mise en relation des établissements français et des établissement étranger par la mise en place de partenariats dans le cadre des accords bilatéraux ou européens. * Renforcer le pluralisme, la tolérance, la justice, la solidarité, la non-discrimination et l'égalité Mission n°3: Rétablir la confiance en l'UE. -En priorité, il y a un manque évident de clarté dans le projet européen, une méconnaissance de l'UE et du fonctionnement précis de ses institutions. Nous allons agir pour la compréhension, pour contrer la montée des populismes et autres revendications autonomistes ou eurosceptiques. ​ - A moyen terme, Kant regardait l'universalisme européen comme un devoir envers l’avenir. Nous allons le renforcer par la promotion et la défense des droits de l’homme et de la démocratie. Nous avons ce devoir moral de défendre les opprimés. * Mise en place de cours sur l'Europe dés le préparatoire * Favoriser les cafés citoyens européens * Supprimer la douzaine de paradis fiscaux présents sur le territoire européen * Harmoniser les législations pour des espaces de liberté, de sécurité et de justice * Mise en place d'un programme de promotion sur la défense des droits de l'homme. ​ Mission n°4: Réforme des règles d’asile européennes dans la gestion des flux migratoires. -En priorité, les différentes crises migratoires imposent la nécessité de réformer les règles européennes en matière d'asile avec une répartition équitable des migrants par le biais d'une cellule dédiée de coopération entre l'Europe et l'Afrique: l'Afriquope . ​ -A moyen terme, les pays sous la pression migratoire qui se trouvent en première ligne doivent être aidés par la mises en œuvres de nouvelles mesures aux frontières; ​ * Di minuer le délai de la procédure pour un retour aux frontières rapide ​ * Une refonte du règlement de Dublin ​ * Permettre aux ONG d'exercer leurs missions de sauvetage en Méditerranée ​ * Améliorer l'aide aux frontières ​ * Favoriser l'insertion des migrants par des formations obligatoires ​ * Augmenter les budgets en matière de contrôle migratoire ​ *Renforcer la coopération entre l'Europe et l'Afrique. Pour ce faire, Europe Equitable lance une organisation totalement indépendante et apolitique: l'AFRIQUOPE dont la mission est de servir de plateforme de dialogue multi-acteurs et proposer des outils pour placer la démocratie au cœur des relations politiques, publiques et privées entre l'Europe et l'Afrique ( https://www.afriquope.org/ ) Mission n°5: Améliorer la coopération sécuritaire avec les états membres. - En priorité, contribuer à la protection des citoyens européens en améliorent la coopération entre les États membres. ​ -A moyen terme, la création d'une cellule antiterroriste européenne * Construire une défense commune via la mise en commun des capacités nationales ​ * Renforcer la lutte contre la cyber-menace * Interdiction de l'utilisation du LBD à tous les états membres * Création d'un fichier européen de la délinquance * Création d'une agence commune de sécurité

  • Notre programme pour l'Europe | EUROPE EQUITABLE

    Le programme d'Europe Équitable pour l'Europe Une Europe de l'Équité, de la Justice et de la Solidarité PARTAGEZ TWITTEZ ENVOYEZ Une Europe de l'Équité, de la Justice, de la Solidarité Les États de droit doivent rester des piliers fondamentaux dans la gestion des pays. C’est-à-dire, la manière dont les institutions étatiques opèrent et dont les États agissent envers les citoyens, la société civile et le secteur privé, doit se faire comme un rôle essentiel dans le développement des pays membres. L'Europe a besoin de renouveau et les citoyennes et les citoyens doivent opérer un changement de mentalité(e)s. Cette révolution doit délaisser les comportements inadaptés au vivre ensemble pour relever les nouveaux défis qui nous attendent en matière de: l’éducation, la santé, la diversification économique, l’emploi des jeunes, la prévoyance sociale etc... Notre état des lieux L'Europe est confrontée à de multiples enjeux à l'heure ou elle doit face à la montée des extrêmes et à deux conflits d'importances sur ses frontières. En outre, l'inflation alimentaire dans les états membres, notamment en Europe de l'Ouest, l'oblige à une remise en question afin d'avancer vers plus d'équité, de justice et de démocratie. Les importants flux migratoires en Europe ont, quant à eux, révélés de nombreux désaccords tant sur l'accueil des migrants que leurs répartitions sur le territoire européen. ​ Depuis 2005 la défiance envers l'UE s'est donc accélérée face à des institutions qui ne donne plus envie. Les nombreux mouvements protestataires des dernières années ont trouvé en elle un bouc émissaire de choix. L'idéal européen dans l'esprit des pères fondateurs est bien loin du fait de politiques nationaux qui ont joué de tout cela à dessein. L’application par l'Europe de plans d’austérité extrêmement rigoureux renforce les hostilités à l'Union européenne. La nécessité pour l'Europe de se protéger des crises venues de l’extérieur lui permettrait de revoir sa politique L e tableau n'est pas pour autant totalement sombre et l'Union européenne reste un acquis fort. Elle a jusqu'ici réussi à maintenir la paix, maintenu la libre circulation des personnes, et à su résister à l'obscurantisme. ​ ​ ​ Nos propositions ​ ​ ​ ​ L'Europe est confrontée à 5 enjeux majeurs: accélérer dans son processus démocratique, maintenir une identité européenne forte, rétablir la confiance en l'UE, une amélioration dans la gestion des flux migratoires, améliorer la coopération s écuritaire avec les États membres. ​ ​ Mission n°1: Accélérer dans son processus démocratique. En priorité , la mise en place d'un RIC européen accompagné de conseils citoyens au sein des états membres dont les modalités seront à définir. ​ A moyen terme , mise en place d'une Constitution européenne sur la base du traité de Lisbonne. Nous définirons une série de 40 propositions en toutes matières de la compétence de l’Union Européenne pour les proposez aux états membres. Elles seront classées par thèmes et no us demanderons états membres d'en sélectionner une dizaine qui seront soumise à un référendum annuel pour une pré-sélection nationale. Les 27 pays pourront alors sélectionner des propositions dont la sélection sera à définir selon la méthode de leur choix. Pour une sélection à l'échelle de l'UE, et après une période de réflexion qui sera à définir, les citoyens pourront sur le site de l'Union soutenir les propositions de leurs choix. Celles qui seront retenues pour le RIC européen seront adoptées par les Institutions européennes compétentes. ​ Nous proposerons aux différents partenaires de lancer les conseils citoyens européens ( CCE ) I ls seront participatifs et consultatifs. Les états membres nommeront leurs propres citoyens, autre que des élus locaux ou nationaux, qui se réuniront tous les six mois à Bruxelles pour faire des propositions et pourront être sollicités en séances extraordinaires. Ces conseils citoyens ont pour ambition de porter à l'échelle européenne des problématiques locales des états membres. Les citoyens nommés recueilleront à l'échelle nationale des doléances citoyennes qu'ils auront pris soin de récolter auprès de partenaires de partenaires qui seront à définir, cela pourrait être auprès des mairies. . Nous restons persuadés qu'une Constitution européenne est le ciment de la démocratie européenne Bien que le traité Constitution européenne ait été rejeté en 2005, nous considérons que le traité modificatif de Lisbonne est une formidable base puisqu'il qu'il ne fait que changer la manière donc l'UE exerce ses pouvoirs propres. L'Europe, victime de ses démons, devra passer par une rénovation de son cadre institutionnel, un premier pas pour la création d'une véritable Constitution européenne. Nous allons farouchement œuvrer en ce sens en soulignant l'importance d'une simplification des traités et du rôle des parlements nationaux dans l'architecture d'une Con sitution européenne. Mission n°2: Maintenir une identité européenne forte. En priorité , la pleine considération de la jeunesse face à l'intégration européenne. ​ A moyen terme , renforcer un socle de valeurs européennes et constituer le fondement d'une identité politique commune. Reconnaissance des acquis d'apprentisage Erasmus prouve l’importance de la mobilité pour le devenir de l’Europe et la nécessité et de lever certains freins. Nous voulons mettre en place une reconnaissance des acquis d’apprentissage lors de la mobilité pour la délivrance du diplôme aux personnes concernées. Booster le programme « Erasmus » en favorisant la mobilité des apprentis Nous souhaitons renforcer l'aide à la mobilité en la portant à 500 euros sur les mêmes critères d'attribution actuels Favoriser l’accès au programme aux personnes issues d'une famille modeste comme pour ceux qui viennent des pays européens les moins prospères. En 2020, seuls 37 % des étudiants issus de pays moins riches ayant participé à Erasmus la même année ont pu séjourner dans les universités des pays les plus prospères. Nous voulons permettre aux étudiants les plus vulnérables de pouvoir voyager. Promouvoir des jumelages entre CFA situés dans des pays différent Nous renforcerons la mise en relation des établissements français et des établissement étranger par la mise en place de partenariats dans le cadre des accords bilatéraux ou européens. Renforcer le pluralisme, la tolérance, la justice, la solidarité, la non-discrimination et l'égalité Mission n°3: Rétablir la confiance en l'UE. En priorité , il y a un manque évident de clarté dans le projet européen, une méconnaissance de l'UE et du fonctionnement précis de ses institutions. Nous allons agir pour la compréhension, pour contrer la montée des populismes et autres revendications autonomistes ou eurosceptiques. ​ A moyen terme , Kant regardait l'universalisme européen comme un devoir envers l’avenir. Nous allons le renforcer par la promotion et la défense des droits de l’homme et de la démocratie. Nous avons ce devoir moral de défendre les opprimés. Mise en place de cours sur l'Europe dés le préparatoire Favoriser les cafés citoyens européens Supprimer la douzaine de paradis fiscaux présents sur le territoire européen Harmoniser les législations pour des espaces de liberté, de sécurité et de justice Mise en place d'un programme de promotion sur la défense des droits de l'homme. Mission n°4: Une amélioration dans la gestion des flux migratoires. En priorité , les différentes crises migratoires imposent la nécessité de réformer les règles européennes en matière d'asile avec une répartition équitable des migrants. ​ A moyen terme , les pays sous la pression migratoire qui se trouvent en première ligne doivent être aidés par la mises en œuvres de nouvelles mesures aux frontières; Diminuer le délai de la procédure pour un retour aux frontières rapide Une refonte du règlement de Dublin Permettre aux ONG d'exercer leurs missions de sauvetage en Méditerranée Améliorer l'aide aux frontières Favoriser l'insertion des migrants par des formations obligatoires Augmenter les budgets en matière de contrôle migratoire *Renforcer la coopération entre l'Europe et l'Afrique. Pour ce faire, Europe Equitable lance une organisation totalement indépendante et apolitique: l'AFRIQUOPE dont la mission est de servir de plateforme de dialogue multi-acteurs et proposer des outils pour placer la démocratie au cœur des relations politiques, publiques et privées entre l'Europe et l'Afrique ( https://www.afriquope.org/ ) Mission n°5: Améliorer la coopération sécuritaire avec les états membres. En priorité , contribuer à la protection des citoyens européens en améliorent la coopération entre les États membres. ​ A moyen terme , la création d'une cellule antiterroriste européenne Construire une défense commune via la mise en commun des capacités nationales Renforcer la lutte contre la cyber-menace Interdiction de l'utilisation du LBD à tous les états membres Création d'un fichier européen de la délinqunce Création d'une agence commune de sécurité

  • Agir avec nous | EUROPE EQUITABLE

    ADHÉRER DONNER L'Europe a besoin de vous ! Vous pouvez contribuer à offrir une nouvelle alternative dans le respect de nos valeurs Rejoignez EUROPE ÉQUITABLE Europe Équitable porte le projet d'une nouvelle Europe. Les élections européennes 2024 à venir est l'occasion pour vous de participer à la construction d’une Europe plus forte. ​ Notre projet s’inscrit dans une démarche de réconciliation de l’humanité autour de valeurs communes à tous. L’urgence démocratique et sociale doit permettre d’œuvrer dans l’intérêt de nous tous. ​ Nous vous invitons à découvrir le projet que nous portons, divisé en 8 parties principales et à télécharger le programme dans son intégralité. Abonnez-vous à notre newsletter • Ne manquez rien ! E-mail S'abonner Merci de vous être abonné ! Abonnez-vous à la Revue Européenne pour suivre nos analyses et comptes rendus sur les travaux parlementaires européens Bon à savoir Chaque don et cotisation feront l’objet d’un reçu fiscal qui vous sera transmis pour obtenir une réduction d’impôt égale à 66 % du montant de votre soutien financier, dans la limite de 20 % du revenu imposable et dans la limite de 15 000 € par foyer fiscal (article 200.1 du Code Général des Impôts). Par exemple un don de 150 € ne coute réellement que 51 €. Les dons et cotisations consentis par une même personne physique à un ou plusieurs partis politiques sont plafonnés à 7 500 € par an, conformément à l’article 11-14 de la loi n° 88-227 du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique. Par exception, les cotisations versées par les titulaires de mandats électifs nationaux ou locaux ne sont pas prises en compte dans le calcul de ce plafond. De plus, le montant des dons et cotisations versés aux partis et groupements politiques est plafonné à 15 000 € par an et par foyer fiscal. Les personnes morales (entreprises, associations) à l’exception des partis ou groupements politiques, ne peuvent contribuer au financement des partis ou groupements politiques, ni en consentant des dons, sous quelque forme que ce soit, à leurs associations de financement ou à leurs mandataires financiers, ni en leur fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieurs à ceux qui sont habituellement pratiqués. Les informations que vous nous communiquez sont nécessaires à la gestion de vos adhésions, dons, et de nos relations. Elles sont exclusivement réservées à l’usage d'Europe Equitable et de l’Association de financement d'Europe Equitable (n° RNA : XXXX agrée le XX XX XXXX) et en retournant ce formulaire, vous les autorisez à utiliser vos données pour des opérations de communication politique et de dons. Vos informations ne pourront être communiquées qu’à des cocontractants qui, en leur qualité de sous-traitants, n’agiront que sur notre instruction et seront soumis à une stricte obligation de confidentialité. En application des articles 38 et suivants de la loi Informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous bénéficiez des droits d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition aux informations vous concernant. Vous pouvez exercer ces droits en nous écrivant à l’adresse : europeequitable@gmail.com ou à Europe Equitable – Service adhésions 128 boulevard Voltaire 75011 Paris – France

  • Politique de confidentialité | EUROPE EQUITABLE

    POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ 1. Définitions La présente politique a pour objet de définir la manière dont les données personnelles collectées par EUROPE EQUITABLE, association régie par la loi du 1er juillet 1901 et parti politique au sens de la loi du 11 mars 1988, immatriculée au répertoire national des associations sous le numéro W751271400 dont le siège social est situé 128 Bld Voltaire, 75011 Paris sont traitées par cette dernière. Les termes ci-dessous listés ont la définition suivante : Adhérent : désigne tout Utilisateur de plus de quinze (15) ans, ayant payé une cotisation annuelle et titulaire d’un Compte personnel (i) qu’il a créé sur le Site de EUROPE EQUITABLE en remplissant le formulaire d’adhésion ou (ii) auquel il s’est connecté avec l’identifiant et le mot de passe lui permettant d’accéder à son compte personnel sur le site web https://europeequitable.fr . Compte personnel : désigne le compte EUROPE EQUITABLE ouvert à partir du Site par l’Utilisateur en remplissant le formulaire prévu à cet effet ou accessible par l’Utilisateur en se connectant avec l’identifiant et le mot de passe lui permettant d’accéder à son compte personnel sur le site web https://europeequitable . Le Compte personnel comprend le Profil de son titulaire. Le titulaire d’un Compte personnel s’y connecte par un identifiant et mot de passe qu’il aura choisi lors de la création de son Compte et qui lui sont strictement personnels et confidentiels. Contact occasionnel : désigne toute personne sollicitée ou qui sollicite ponctuellement EUROPE EQUITABLE sans entretenir avec elle des échanges réguliers dans le cadre de son activité politique. Contact régulier : désigne toute personne qui répond favorablement à une demande de contact d'EUROPE ÉQUITABLE ou qui accomplit, auprès d’elle, une démarche positive en vue d’entretenir des échanges réguliers en lien direct avec son action politique ; Donateur : désigne toute personne qui effectue un don (ponctuel ou répété) au profit de l’AFEE (Association de Financement d'EUROPE ÉQUITABLE agréée le xxxxxxxxxxxxxxxxx sous le n°xxxxxxxxxxx, unique mandataire financier du parti EUROPE EQUITABLE . DPO : désigne le Délégué à la protection des données, en charge de conseiller et contrôler le responsable de traitement en matière de protection des données personnelles. Données à caractère personnel ou Données : désignent toute information permettant d’identifier directement ou indirectement une personne physique collectées et/ou traitées par EUROPE EQUITABLE dans le cadre de ses activités. Élu(e) : Personne disposant d’un mandat électif en cours de la République française. Ancie(ne) élu(e) : Personne ayant exercé́(e) au moins un mandat électif de la République française. Partenaires : désignent les prestataires notamment informatiques qui traitent des Données à caractère personnel pour le compte de l’Association dans le cadre d’un contrat de prestation de services et les associations, avec lesquelles elle collabore afin de réaliser un but commun. EUROPE EQUITABLE ou Association : désigne l’association EUROPE EQUITABLE, régie par la loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d’association et par la loi du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique, enregistrée au répertoire national des associations sous le numéro W751271400, dont le siège social est situé au 128 Bd Voltaire, 75011 Paris. EUROPE EQUITABLE est Responsable de traitement. Responsable de traitement : désigne la personne morale qui détermine les finalités et les moyens du traitement des Données. RGPD : signifie le Règlement Général sur la Protection des Données et désigne le Règlement UE. Site : désigne le site web accessible à l'adresse https://www.europeequitable.fr . Sympathisant : désigne toute personne physique qui partage les principes énoncés dans le Corpus des valeurs de EUROPE EQUITABLE et s'étant inscrite auprès de cette dernière en tant que Sympathisant ou toute personne physique ayant adhéré à EUROPE EQUITABLE et n’étant pas à jour de ses cotisations auprès de l’Association. Les Sympathisants sont des Contacts réguliers de EUROPE EQUITABLE. Traitement : désigne toute opération ou tout ensemble d’opérations effectuées ou non à l’aide de procédés automatisés et appliqués à des données ou des ensembles de données à caractère personnel, telles que la collecte, l’enregistrement, l’organisation, la structuration, la conservation, l’adaptation ou la modification, l’extraction, la consultation, l’utilisation, la communication par transmission, la diffusion ou toute autre forme de mise à disposition, le rapprochement ou l’interconnexion, la limitation, l’effacement ou la destruction. Utilisateur : désigne toute personne ayant accès et/ou utilisant le Site, en ce compris tout Service accessible à l’Utilisateur, qu’il ait créé un Compte personnel ou non. L’Adhérent est un Utilisateur titulaire d’un Compte personnel. Violation de données à caractère personnel : désigne la violation entraînant, de manière accidentelle ou illicite, la destruction, la perte, l’altération, la divulgation non autorisée de données à caractère personnel transmises, conservées ou traitées d’une autre manière, ou l’accès non autorisé à de telles données. 2. Finalités et bases légales des traitements de Données Les informations recueillies sont enregistrées dans un fichier informatique par EUROPE EQUITABLE. Les Données à caractère personnel vous concernant seront traitées notamment pour les finalités et sur les fondements légaux suivants : L’instruction des demandes de contact et de renseignement adressées par les Contacts occasionnels et les Contacts réguliers : ces traitements reposent sur le consentement de la personne concernée ; La gestion des Contacts réguliers de l’Association : la base légale de ce traitement est le consentement de la personne à devenir contact régulier ; La gestion des Contacts occasionnels avec l’Association : la base légale de ce traitement est l’intérêt légitime de l’Association à prospecter des contacts, des nouveaux Adhérents et Sympathisants ; La gestion des opérations de communication, de prospection politique, de propagande électorale, d’organisation d’événements de EUROPE EQUITABLE (y compris du candidat qu’elle soutient lors d’une élection et de ses partenaires), quels que soient les moyens de communication utilisés (notamment téléphone, email, courrier, SMS, MMS) : la base légale de ce traitement est le consentement de la personne lorsqu’elle est contact régulier, l’exécution d’un contrat lorsqu’elle est Adhérente ; La gestion de la relation de EUROPE ÉQUITABLE avec ses Adhérents et ses Sympathisants : la base légale de ces traitements est le contrat d’adhésion lorsque vous êtes Adhérent et l’intérêt légitime de EUROPE EQUITABLE à maintenir une relation suivie avec ses Sympathisants ; La gestion des opérations liées au financement de EUROPE EQUITABLE notamment le traitement des dons et des cotisations des Adhérents et Élu(e)s au profit de son uniquement mandataire financier, l’Association de Financement d'EUROPE ÉQUITABLE : la base légale de tels traitements repose sur l’obligation légale de fournir aux Donateurs et à l’Adhérent un reçu fiscal et de conserver les Données relatives aux Donateurs et aux Adhérents, à titre de preuve et l’intérêt légitime de EUROPE EQUITABLE à réaliser de la prospection en vue de son financement ; L'établissement d'études statistiques et de consultations publiques, à l'exception des sondages d'opinion : ces traitements reposent sur le consentement des personnes lorsque celles-ci ne sont ni Adhérentes ni Contacts réguliers, pour ces deux catégories de personnes la base légale de tels traitements est l’intérêt légitime de EUROPE EQUITABLE à réaliser des statistiques concernant ses propres membres et à les consulter sur les orientations politiques de l’Association ; Le référencement des événements mis en œuvre par les équipes et associations locales de EUROPE EQUITABLE : ces traitements reposent sur le consentement des personnes. Par ailleurs, lorsque vous êtes élu(e) ou ancien(ne) élu(e), vos Données sont également traitées notamment pour les finalités et sur les fondements légaux suivants : La gestion et l’animation d’un réseau d’élu(e)s et d’ancien(ne)s élu(e)s de EUROPE EQUITABLE, ou progressistes ou faisant partie de la Majorité présidentielle, notamment par l’envoi de communications politiques, par l’invitation à des réunions, événements ou formations organisés par EUROPE EQUITABLE, et ce, quel que soit le moyen utilisé (email, téléphone, sms, courrier postal etc.) : la base légale de tels traitements est : L’exécution du contrat, lorsque l’élu(e)s/ancien(ne)s élu(e)s est adhérent de EUROPE EQUITABLE), L’intérêt légitime lorsque l’élu(e)s/ancien(ne)s élu(e)s n’est pas un adhérent de EUROPE EQUITABLE ; La gestion de la prospection afin d’adhérer à EUROPE EQUITABLE, la prospection afin de participer aux formations de Tous Politiques, l’Institut de formation des élus progressistes ainsi que la propagande électorale d'EUROPE EQUITABLE (y compris des élus et des candidats qu’elle soutient) auprès des élu(e)s et ancie(ne)s élu(e)s : la base légale de tels traitements est le consentement ; La gestion des opérations liées à la gestion des cotisations des élu(e)s au profit de l'AFEE, mandataire financier d'Europe Equitable : la base légale de tels traitements repose sur l’obligation légale de conserver les Données relatives aux cotisants d’un parti politique, à titre de preuve et l’intérêt légitime de Renaissance à réaliser de la prospection en vue de son financement. En tout état de cause, Europe Equitable, en tant qu’association politique, est autorisée à traiter les Données vous concernant et susceptibles de révéler vos opinions politiques en vertu de l’article 9.2.d du RGPD permettant le traitement des telles Données lorsque celles-ci sont relatives aux Adhérents, anciens Adhérents, et Contacts réguliers de l’Association. Toutes les fois où un traitement est mis en œuvre en raison du consentement des personnes concernées, ces dernières ont la faculté de le retirer à tout moment en adressant leur demande à l’adresse mes-donnees@europeequitable.fr . 3. Durée de conservation des Données à caractère personnel Conformément à la réglementation en vigueur, Europe Equitable conserve les Données à caractère personnel pour la durée strictement nécessaire à la réalisation des finalités du traitement, à moins que l’Adhérent, le Sympathisant, l’Utilisateur, ou le Contact régulier/occasionnel n’ait autorisé Europe Equitable à conserver ses Données pour une utilisation ultérieure. La durée de conservation des Données par Europe Equitable varie en fonction des finalités des traitements mis en œuvre. Pour les opérations liées à la gestion des adhésions, et de la relation de Europe Équitable avec ses Adhérents et certains Sympathisants (à savoir ceux ayant été Adhérent mais n’étant pas à jour de leurs cotisations) : les Données vous concernant pourront être conservées à titre de preuve, pendant toute la durée du délai de prescription légale relative aux obligations en matière comptable et fiscale ainsi qu’en matière de financement politique. Pour la gestion des Contacts réguliers et des Contacts occasionnels et les opérations de communication, de prospection politique, de propagande électorale et d'évènement de Europe Equitable : les Données personnelles vous concernant peuvent être conservées(i) jusqu’au retrait de votre consentement lorsque vous êtes Contact régulier ou (ii) jusqu’à (3) trois ans à compter du dernier contact à votre initiative lorsque vous êtes Contact occasionnel. La gestion des opérations liées au financement de Europe Équitable notamment le traitement des dons et des cotisations : les Données à caractère personnel vous concernant pourront être conservées à titre de preuve, pendant toute la durée du délai de prescription légal relatif aux obligations en matière comptable et fiscale ainsi qu’en matière de financement politique. Pour la gestion des participations à des pétitions et à des consultations : les Données concernant les participants pourront être conservées jusqu’à 6 mois à compter de la fin de la pétition ou de la consultation. Pour les opérations liées au référencement des événements mis en œuvre par Europe Equitable et ses équipes et associations locales : les Données des personnes concernées pourront être conservées jusqu’au retrait de leur consentement. Pour les opérations liées à des opérations de campagne électorale : sauf accord contraire du Contact régulier ou occasionnel, les Données le concernant seront supprimées dans les six mois suivant la fin de la campagne, sous réserve des délais de prescription plus longs pour toute action relative à un contentieux. Par ailleurs, lorsque vous êtes élu(e) ou d’ancien(ne)s élu(e)s : Pour les opérations liées à la gestion et l’animation du réseau d’élu(e)s et d’ancien(ne)s élu(e)s d'Europe Equitable; ou progressistes ou faisant partie de la Majorité présidentielle, vos Données pourront être conservées, jusqu’à (3) trois ans à compter du dernier contact à votre initiative, dès lors que vous n’êtes pas et n’avez pas été cotisant ou Donateur. Pour la gestion de la prospection afin d’adhérer à Europe Equitable, la prospection afin de participer aux formations de Tous Politiques, auprès des élu(e)s et ancie(ne)s élu(e)s : les Données seront conservées jusqu’à 3 ans à compter du dernier contact à l’initiative de l’élu(e) ou l’ancien(ne) élu(e). Pour la gestion des opérations liées à la gestion des cotisations des élu(e)s au profit de l'AFEE, mandataire financier de Europe Equitable, les Données vous concernant pourront être conservées à titre de preuve pour toute la durée du délai de prescription correspondant aux actions de financement politique. 4. Communication des Données à caractère personnel Les informations relatives aux Adhérents, Sympathisants, et tous autres Contacts réguliers et occasionnels peuvent être communiquées aux personnes suivantes : Les équipes d'Europe Équitable qui, en raison de leurs attributions, sont habilitées à gérer ces traitements ; Les membres des comités locaux et des assemblées départementales, les délégués régionaux, les délégués de circonscriptions, les élus et bénévoles d'Europe Équitable qui peuvent être amenés à traiter des Données personnelles des personnes concernées de leur territoire, dans le cadre de missions que Europe Equitable leur aura confiées ou d’événements particuliers ; Les candidats soutenus par Europe Équitable à l’occasion d’une élection, ainsi que leurs équipes de campagne habilitées à gérer ces traitements ; Les équipes des associations Partenaires d'Europe Équitable peuvent être amenées à traiter des Données à caractère personnel dans le cadre de missions ou d’événements particuliers en lien avec son objet. Lorsque vous êtes élu ; Les prestataires chargés de la réalisation des opérations de traitements de Données à caractère personnel pour le compte de l’Association, qui sont soumis à des obligations de confidentialité et de sécurité. Ce sont nos prestataires de services informatiques, de stockage, de recrutement, de communication téléphonique, de communication électronique et de gestion des Données. Par ailleurs, lorsque vous êtes élu(e), vos Données peuvent également être communiquées aux personnes suivantes : Les équipes d'Europe Équitable en charge de la relation avec les élu(e)s et ancien(ne)s élu(e)s, habilitées à gérer ces traitement ; Les équipes de Tous politiques en charge de former les élu(e)s et responsables politiques progressistes et habilitées à gérer ces traitements. 5. Transfert de Données à caractère personnel hors de l’Union Européenne Certains de nos partenaires peuvent avoir des activités dans des pays situés en dehors de l’Union Européenne, notamment aux fins d’hébergement des Données à caractère personnel. Dans ce cas, Europe Equitable s’engage à respecter les garanties appropriées énoncées par le RGPD (transfert vers un pays disposant d’une décision d’adéquation de la Commission Européenne, adoption des clauses contractuelles types, ou des règles d’entreprises contraignante, mise en place d’un code de conduite, sans que cette liste ne soit limitative). 6. Vos droits Conformément à la réglementation en vigueur, vous disposez d’un droit d’opposition et d’un droit à la limitation du traitement des Données à caractère personnel vous concernant, ainsi que d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de celles-ci. Vous disposez également de la faculté de retirer votre consentement à tout moment lorsque vos Données à caractère personnel ont été collectées sur un tel fondement et de donner des instructions à l’Association sur le sort de vos Données à caractère personnel après votre décès. Vous pouvez exercer vos droits directement en nous adressant votre demande à l’adresse mail d'Europe Équitable, mes-donnees@europeequitable.fr . Dans certaines hypothèses, une copie de votre pièce d’identité pourra vous être demandée. Vous pouvez également contacter directement notre délégué à la protection des données à l’adresse contact-dpd@europeequitable.fr . Enfin, si l’Association ne satisfait pas à votre demande, vous disposez du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de protection des Données à caractère personnel, à savoir la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

  • Dossier de presse | EUROPE EQUITABLE

    ESPACE PRESSE Envie d'en savoir plus sur le parti Europe Équitable, sa vision, ses projets ou sur Thierry Paul Valette, le fondateur ? ​ TÉLÉCHARGEZ NOTRE DOSSIER DE PRESSE 2023 * CONTACT PRESSE: europeequitable@gmail.com

  • Communiqué de presse | EUROPE EQUITABLE

    Nos communiqués de presse Consultez nos derniers communiqués de presse Communiqués de presse لا توجد منشورات بهذه اللغة حتى الآن انتظرونا...

bottom of page